Le marché du bricolage est resté quasi stable en France en 2014, faute de déménagements suffisants, car c'est l'achat d'un logement, neuf ou ancien, qui déclenche le plus de dépenses en perceuse, peintures et autres vis.

Télécharger l'article